Du rififi au Tennessee

Tennessee-whiskey-mapL’appellation Tennessee Whiskey pourrait être remise en cause par le parlement local. La nouvelle a fait l’effet d’une bombe : un amendement est en cours d’examen pour modifier la définition du Tennessee Whiskey. Ses promoteurs veulent que soit autorisé l’utilisation de fût usagé et/ou régénéré pour le vieillissement de l’eau-de-vie et pas exclusivement du chêne neuf bousiné. Jack Daniel’s – à l’origine de l’appellation et évidemment son premier ambassadeur – s’est élevé contre cette possibilité. « on ne peut pas accepter de changer les règles aujourd’hui après 150 d’histoire et d’efforts pour produire un whiskey de qualité » a déclaré Jeff Arnett, son maître-distilalteur. « En plus, cela pourrait signifier au consommateur qu’un produit inférieur au bourbon peut être labelisé Tennessee ». Diageo qui possède George Dickel, l’autre grande distillerie locale, assure ne pas vouloir prendre position. Beaucoup pensent cependant que le leader mondial des spiritueux n’est pas étranger à cette requête… Les partisans du changement mettent en avant que la définition du Tennessee Whiskey est trop proche de la recette de fabrication de Jack Daniel’s. Ce qui empêche l’innovation et surtout impose aux micro-distilleries de l’état (elles sont huit concernées) de jouer dans la même catégorie que leur géant voisin. Sans les mêmes moyens. Pour rappel, l’appellation Tennessee Whiskey a été officiellement créée le 1er juillet 2013.

Publié le 17 mars 2014

Dernières actualités

Merci de renseigner votre date de naissance :

Pour poursuivre votre visite vous devez avoir plus de 18 ans.

- -