Eaux-de-vie alsaciennes : vers l’indication géographique ?

Alsace-whiskyLes producteurs de spiritueux en Alsace se regroupent pour défendre leur indication géographique. En février 2015, le règlement européen 0°110/2008 qui régit les spiritueux va évoluer. Il supprimera l’indication géographique « d’Alsace » des textes en vigueur, sans l’adoption d’un cahier des charges concernant la définition, la désignation, la présentation et l’étiquetage de nombreux spiritueux. En Alsace, cela concerne le whisky, les eaux-de-vie de fruits (kirsch, quetsche et framboise) et le marc de gewurztraminer. Les distilleries Bertrand, Meyer, Hepp, Windholtz, Lehmann, Hagmeyer et Wolfberger ont donc réactivé le Syndicat des Producteurs et Liquoristes d’Alsace, en sommeil, pour déposer auprès de l’institut National de l’Origine et de la Qualité (ex-INAO) une reconnaissance en Indication Géographique Protégée. C’est la première étape avant l’enregistrement des « marques » d’Alsace et/ou alsacien(ne) auprès de Bruxelles.

Publié le 31 janvier 2014

Dernières actualités

Merci de renseigner votre date de naissance :

Pour poursuivre votre visite vous devez avoir plus de 18 ans.

- -