Highland Park 1O ans, le malt viking

Privilège. La France sera l’un des premiers pays européens à accueillir cette nouvelle expression, le Highland Park 10 ans « Viking Scars ».

S’il existe un whisky dont le profil aromatique colle parfaitement à son origine géographique, c’est bien Highland Park. La distillerie est située dans les Orcades, cet archipel au nord de l’Ecosse. Fondée en 1798 par David Robertson sur le site où officiait un certain Magnus Eunson, qui à l’époque jouait les prêtres la journée et distillateur, contrebandier le reste du temps.

L’anecdote rappelle que le jour où les officiers se présentèrent, le desservant planqua ses tonnelets sous un drap blanc, prétendant qu’ils s’agissait de la dépouille d’un homme mort de la variole. Cela suffit à faire fuire les autorités.

Au dela de la légende il faut se rappeler que l’archipel fût propriété de la Norvège jusqu’en 1492. C’est un clin d’oeil à ce passé scandinave, que le design de ce 10 ans d’âge est embossé de graphismes vikings.

Vieilli en fût de xérès, le jus flirte avec les notes fruitées de pomme et d’agrumes. Le tout s’entrelace avec une tourbe légère en bouche. La brioche chaude et l’épice douce, en finale, feront du flacon l’un des partenaires idéal cet hiver.

Préparez vos verres, les vikings débarquent.

Highland Park 10 ans « Viking Scars » – 40% – Réseaux GMS

 

Étiquettes : , , ,