La mort de Patrick Ricard

Le président du groupe Pernod Ricard est décédé des suites d’une crise cardiaque. Le monde des spiritueux est en deuil suite à la disparition brutale de Patrick Ricard à l’âge de 67 ans. C’est en 1967 qu’il avait rejoint la société créée par son père Paul Ricard en 1932. Sous sa houlette, la société familiale – dont il devient directeur général en 1972, puis PDG en 1978 – devient un poids lourd national en fusionnant avec Pernod en 1975, puis international par une succession d’acquisitions ambitieuses : Wild Turkey en 1981, Irish Distillers en 1988 (Jameson, Paddy, Redbreast), Seagram en 2000 (Chivas & Royal Salute, The Glenlivet, Martell), Allied Domecq en 2005 (Ballantine’s, Beefeater, Malibu, Sauza, Kahlua) et Vin & Spirit en 2008 (Absolut). Numéro 2 mondial des spiritueux, la société réalise un chiffre d’affaires supérieur à 7,5 milliards d’euros. En 2008, Patrick Ricard, tout en restant président, avait décidé de prendre un peu de recul en laissant la responsabilité opérationnelle de son groupe à Pierre Pringuet. Chaleureux et très accessible, il laissera le souvenir d’un patron à l’ancienne qui avait su faire basculer son entreprise dans le monde moderne. Tenace et audacieux, Patrick Ricard était le premier vendeur de ses marques et de son groupe. Pour Pernod Ricard, bien sûr, mais aussi le monde des spiritueux, c’est assurément une page importante qui se tourne aujourd’hui.
Whisky Magazine & Fine Spirits tient à adresser ses sincères condoléances à la famille de Patrick Ricard ainsi qu’à l’ensemble des 18 000 salariés du groupe.

Publié le 17 août 2012

Dernières actualités

Merci de renseigner votre date de naissance :

Pour poursuivre votre visite vous devez avoir plus de 18 ans.

- -