la distillerie Langley détruite

Un gigantesque incendie a ravagé l’une des plus importantes distilleries de gin en Angleterre. C’est seulement très tôt ce matin que les cent pompiers mobilisés depuis hier matin ont réussi à circonscrire le feu qui a réduit en cendres la distillerie Langley (de son vrai nom Black Country), à Oldbury près de Birmingham au centre de l’Angleterre. Par chance, il n’y a qu’un seul blessé léger à déplorer. Cette distillerie – qui abritait l’un des plus grands alambics en cuivre du Royaume-Uni d’une capacité de 10 000 litres – compte parmi ses clients de nombreuses marques de gin dont Martin Miller’s et Whitley Neill. Le site a longtemps hébergé une brasserie avant d’être reconverti en distillerie en 1905 et remise en activité en 1955. Propriété du groupe Palmer via sa filiale Alcohols Ltd, la distillerie avait bénéficié d’un investissement de 750 000£ en 2008. Cet incendie d’origine accidentelle – qui s’est propagé très rapidement aux trois bâtiments principaux – rappelle que la distillation reste une activité très dangereuse et que l’alcool est un produit hautement inflammable.

Publié le 27 novembre 2012

Dernières actualités

Merci de renseigner votre date de naissance :

Pour poursuivre votre visite vous devez avoir plus de 18 ans.

- -