L’audace de Reynier

Mark Reynier 2L’ancien co-actionnaire de Bruichladdich fait de nouveau parler de lui. Le site THE SPIRITS BUSINESS révèle les objectifs du nouveau défi que s’est lancé l’entrepreneur déjà à l’origine du renouveau de la distillerie Bruichladdich sur l’île d’Islay.

Après avoir vendu cette dernière au groupe français Remy Cointreau pour 58 millions de Livres Sterling (environ 76 millions d’euros), Mark Reynier s’attache désormais au whiskey irlandais. C’est sur l’ancienne brasserie Guinness de Wateford, située dans le sud est de l’Ireland, anciennement dans le portefeuille de Diageo, que l’entrepreneur à jeté son dévolu. Le site est en phase de conversion  puisqu’il devrait être équipé de deux alambics pot still et d’un alambic à colonne et devrait produire jusqu’à 3 millions de litres d’alcool pur par an, d’ici janvier 2016.

Sur le site de nos confrères anglais, Mark Reynier ne mâche pas ses mots sur ces concurrents. Il critique au passage « les grands groupes de spiritueux, (…), qui selon lui, dévaluent le secteur ».

Sur sa nouvelle distillerie il déclare: « nous construisons une importante distillerie avec une identité forte. Ce n’est pas un exercice touristique, ce n’est pas une romance, c’est de la distillation sans compromis ». Il ajoute qu’il veut redorer le blason du whiskey irlandais, qui selon lui n’est pas pris au sérieux.

L’Irlande a trouvé là un nouvel ambassadeur à sa cause.

 

Publié le 21 janvier 2015
Étiquettes : , , , , , , , , ,

Dernières actualités

Merci de renseigner votre date de naissance :

Pour poursuivre votre visite vous devez avoir plus de 18 ans.

- -