Le 25 janvier on fêtera la « Burns Night »

The Burnito with bottleSortez vos kilts!  Le 25 janvier, comme chaque année en Ecosse et un peu partout dans le monde,  on célébrera Robert Burns. C’est en 1759 à Alloway (banlieue de la ville d’Ayr) dans le sud-ouest de l’Ecosse que ce fils de fermier vît le jour. Poète, chansonnier, cet autodidacte célébra tout au long de son oeuvre l’Ecosse à travers la vie rustique, la nature, la culture populaire et bien sur la « boisson nationale écossaise ». L’un des plus célèbre poème de Burns, « Scotch Drink », rends un vibrant hommage  à l’Uisge beatha: « … Je chante la liqueur que l’orge d’Ecosse sait nous faire, En verre ou en pot… ».

Les passionnés se réuniront le 25 janvier pour partager le Burns Supper (le souper de Burns), pendant lequel le haggis et le whisky se marieront au son des cornemuses et des poèmes du « barde de l’Ayrshire ».

Nombre de marque de scotch ont saisies la balle au bond en s’inspirant du célèbre barde. C’est le cas de la distillerie d’Arran qui  propose le Robert Burns Malt. Ce jeune single malt, embouteillé à 43°, présente un style gourmand et fruité dans une bouteille arborant le portrait célèbre de Burns.

Pour les amateurs de mixologie et d’exostisme, la distillerie d’Arran propose le Burnito, 50 ml de Burns Malt, 25 ml de jus de citron pressé, 15 ml de sirop de sucre de canne, 6 feuilles de menthe. Shaké puis allongé de ginger ale dans un verre tumbler, voila de quoi rendre un vibrant hommage au « fils préféré » de l’Ecosse.

 

Publié le 21 janvier 2015
Étiquettes : , ,

Dernières actualités

Merci de renseigner votre date de naissance :

Pour poursuivre votre visite vous devez avoir plus de 18 ans.

- -