Le whisky breton a 25 ans

En 1987, la distillerie bretonne Warenghem lançait le premier whisky français, WB. La France est l’un des premiers pays consommateurs de whisky au monde (220 millions de bouteilles en 2011 !) mais n’en produit que depuis 1984. C’est en effet cette année-là que Gilles Leizour, le jeune patron de la distillerie Warenghem à Lannion, recueille son premier distillat. L’idée lui est venue lorsque le buffet de la traditionnelle garden party du 14 juillet à l’Elysée a mis en vedette un whisky assemblé au nord de Rennes à partir d’eaux-de-vie écossaise et française. Pourtant, Le Biniou est un whisky qui n’existe déjà plus depuis que la société qui le produisait – la Société des Alcools du Vexin – s’est reconvertie dans la fabrication d’huiles essentielles. Trois ans plus tard, Warenghem lance sur le marché WB, un blend assemblé à partir de blé et d’orge maltée, distillés à repasse dans deux pot stills flambants neufs. Il sera ensuite suivi d’un single malt, Armorik. Aujourd’hui, la France compte plus d’une vingtaine de distilleries en activité sur l’ensemble du territoire mais WB restera à jamais comme le premier whisky français.

Publié le 14 juillet 2012

Dernières actualités

Merci de renseigner votre date de naissance :

Pour poursuivre votre visite vous devez avoir plus de 18 ans.

- -