Gordon & McPhail: Les gardiens du temps

Gordon & McPhail frappe fort en ce début d’automne. Le négociant écossais vient d’annoncer la mise sur le marché de l’un des plus vieux whiskies du monde, rien que ça.

C’est dans une somptueuse carafe que ce Glenlivet distillé en janvier 1943, vient d’être présenté à la vente. Le distillat est donc sorti des alambics alors que la seconde guerre mondiale faisait rage. Nombre de distilleries d’Ecosse avaient à l’époque tout bonnement fermé, tandis que les rares à produire encore du whisky, étaient fortement freinées par les réquisitions. Glenlivet fermera d’ailleurs quelques temps plus tard au printemps 1943, contrainte et forcée de suspendre sa production, jusqu’après la fin du conflit. 

Gordon & MacPhail demeure l’un des derniers gardiens du temple du whisky écossais. Restée indépendante, la société d’embouteillage, également propriétaire de la distillerie Benromach, est actuellement dirigée par la 4ème génération de la famille Urquhart. Une institution !

Côté dégustation, le jus a été entièrement vieilli en fût de xérès. L’équilibre subtile entre le chocolat noir, l’orange amère et la réglisse qui s’entrelace avec une pointe de fumé, laisse présagé un pur moment d’émotion.

Pour les quelques 40 propriétaires qui feront l’acquisition de ce flacon, mis en vente à 30 000 £ (environ 34 000 €), la rareté aura un prix.

On ne doute pas une seconde que la magie soit au rendez-vous.

Pour plus d’informations: www.gordonandmacphail.com

Publié le 9 octobre 2017
Étiquettes : ,