On malte de nouveau à Benriach

Depuis quelques jours, la distillerie Benriach a remis en marche ses installations de maltage. C’est un vieux rêve que caressait Billy Walker depuis le jour où il a racheté Benriach à Pernod Ricard : malter sur place une partie de l’orge utilisé par la distillerie. Depuis la mi-novembre, tout est en place et les premiers essais se sont avérés concluants. Le but pour Benriach n’est pas de produire l’intégralité de son malt sur place – impossible pour une distillerie qui distille l’équivalent de trois millions de litres d’alcool pur par an – mais bien de donner la possibilité aux visiteurs de voir comment se déroule le processus. Pour déguster la première cuvée de whisky à base d’orge maltée à Benriach, il faudra cependant encore attendre plusieurs années. Benriach – qui avait été une des dernières d’Écosse à arrêter en 1999 – rejoint ainsi le club – très – fermé des rares distilleries capables de malter  sur place avec Balvenie, Bowmore, Highland Park, Kilchoman, Laphroaig et Springbank.

Publié le 13 décembre 2012