Série limitée Jack Daniel’s White Rabbit

En ce mois de septembre, Jack Daniel’s crée l’événement avec une magnifique série limitée. Ce White Rabbit doit son nom au saloon qui aurait fêté cette année son 120e anniversaire et dont le célèbre distillateur était propriétaire. C’est, en effet, en 1892 que Jack Daniel’s ouvre son propre bar, le premier à vendre du Jack, bien sûr, au cœur de Lynchburg. Un second, le Red Dog suivra tout à côté. La légende raconte que cette même année, un incendie ravagea l’ensemble des bâtiments de la petite place, sauf les deux saloons. Seule la prohibition aura raison des deux établissements qui ferment définitivement en 1920. Aujourd’hui encore, le comté étant soumis au régime sec, leur réouverture est toujours impossible. Reste ce flacon pour entretenir la légende.

Jack Daniel’s White Rabbit (43%) : exclusivité La Maison du Whisky jusqu’au 30 octobre.

Publié le 12 septembre 2012