fête de la St-David

En ce jour de fête nationale galloise, tous les amateurs de whisky gallois lèveront leur verre en l’honneur de Saint-David. David était le fils de Sandde, Prince de Powys, et de Non, la fille du chef d’un clan de Menevia. On ne connait pas sa date exacte de naissance, 500 à Caerfai (Pembrokeshire) au Pays de Galles. Professeur reconnu, il devient prêtre et fonde plusieurs monastères et églises. Il prône un ascétisme très rigoureux à base d’eau et de pain salé ou épicé exclusivement. Un jour alors qu’il prêche devant une foule nombreuse, le sol se soulève pour le placer sur un petit promontoire. Au même moment, une colombe blanche vient se poser sur son épaule. Il meurt le 1er mars 589, après un dernier sermon durant lequel il prononce une phrase restée célèbre pour tous les Gallois : « Gwnewch y pethau bychain mewn bywyd » que l’on peut traduire par « faites toutes les petites choses (que vous m’avez vu faire) ». Il sera canonisé en 1120 par le pape Calixte II. Dès le 18e siècle, les Gallois ont commencé à honorer David en arborant une jonquille ou un… poireau et en festoyant autour du caw, un plat traditionnel composé de poitrine salée et de légumes (carottes, navets, pommes de terre).

 

 

Dernières actualités

Merci de renseigner votre date de naissance :

Pour poursuivre votre visite vous devez avoir plus de 18 ans.

- -